Ma mort parfaite

Il paraît que le parfait n’existe pas.

Mais je me suis toujours demandée à quoi ressemblerait une mort parfaite.

Non ma mort parfaite.

Et soudain, j’ai eu une vision.

Loin de moi ce cliché « allongée dans mon lit comme une poupée et quelqu’un à mon chevet pour me caresser la tête »

Alors voilà ma mort parfaite

Aussi rassasiée de mes jours je serai,

J’attendrai calmement la mort qui viendra frapper à ma porte. Je causerai avec elle, Je lui demanderai comment vont tous les êtres chers qu’elle m’a volée,

Je lui demanderai si elle savait tout ce que j’avais enduré à cause d’elle.

Je lui demanderai si elle à un cœur.

Si elle connaît l’amour.

Si oui, alors ça changerait tout.

Avant de mourir,

Dans un espace vert respirant la vie à grand coup

Voilà ce que je dirai et demanderai à la mort : Me voici enfin prête à rejoindre ce monde si mystérieux

Prends-moi morte et s’il te plaît ne revient jamais déranger les miens. Dis à ton maître que là-bas sur terre rien n’est parfait.

Mais ma venue ici n’arrange rien.

Ils ont besoin de temps là-bas.

Et comme la mort ne peut être totalement éradiquée,

Et comme moi je ne peux le faire,

Et comme tout ce que je peux essayer de faire c’est de ralentir sa trajectoire,

Alors une fois là-bas j’implorerai Dieu.

Qu’il vous accorde encore du temps,

Afin que vous puissiez jouir ensemble des merveilles de la vie

Dont je n’ai pu jouir,

Car les miens n’étaient plus là.

Alors oui après cela,

Ma mort sera parfaite.

Car d’une façon ou d’une autre,

Votre année sera parfaite.

Parce que mon miroir c’est vous

A ma mort parfaite. A vos vies parfaites. A votre année parfaite.

Et comme d’habitude, la version audio de l’article

 

Dave

No Comments Yet.

%d blogueurs aiment cette page :