La mort, cette chose !

Parce qu’elle fait partie de notre vie dès la naissance,

on n’y échappe pas, dès la naissance on est exposé à la mort
Si impure, si nette si concise et incisive
La mort incarne tout ce que nous ne voulons pas
Elle est brutale, malhonnête, indescriptible, dévastatrice
Elle fragilise autant le mort que ceux qui sont restés
Ces êtres s’en vont et ne seront plus jamais
Ils sont à jamais partis

Crédit: Dave Tendresse

Crédit: Dave Tendresse

Photos, vidéos, souvenirs sont désormais les seuls éléments qui nous permettrons de nous en souvenir
Quelle brutalité !
Soudaine et sournoise elle est

 

C’est la mort,
Innocente au bord ,
Allongée, ce petit battement commence à se dés accélérer, tu le sens
C’est un peu flou, non
Elle ne te brutalise pas, elle veut que tu réalises que tu ne seras plus

 

Elle te déchire 

Source: Citizen Zoo

Source: Citizen Zoo

 

Ça y est ça en devient étouffant mais tu n’y crois pas
Tu te forces à croire que ce n’est pas vrai
Que ce n’est qu’un leurre,
Que c’est une douleur passagère,

 

Pourtant, de toutes les passagères que tu as eues aucune n’a été aussi douloureusement douce
Elle te dévore de l’intérieur
C’est insupportable, mais doux
C’est insupportable et plus que douloureux
Comme deux fusibles, tu les entendras faire des étincelles, mais rassure toi
La douleur sera d’une grande tristesse
Tu penseras à eux,
A ces êtres dont ton absence sera aussi ravageuse qu’un tsunami
Tu prieras là-haut pour qu’il t’accorde 2min
Mais ces autres minutes qui succèdent cette prière t’obligera à lui demander de tout retirer
Ça fera mal, mais ça sera si doux
Parfois tu te demanderas à quoi ça sert de vivre
Toutes ces choses que tu as faites te paraîtront inutiles
C’est la mort, elle est là,
A ta porte, elle ne cherche qu’une chose, te dévorer
Elle n’en peut plus Elle a soif de toi
Elle te dira de te laisser aller
Mais comment se laisser ? Se battre c’est ce qu’on nous a apprit
Tu te battras, mais parfois, et très souvent elle est toujours vainqueur
Pas parce que nous sommes faibles
Mais parce qu’il y a certaines choses faites ainsi
Parce que c’est l’heure, parce que c’est la mort

 

Et parce que c’est ta destinée,

La mort, cette chose !

Dave , Citoyenne du monde

No Comments Yet.

Allez, un p'tit commentaire

%d blogueurs aiment cette page :