Noire ma couleur, noir mon fardeau

Ma couleur mon fardeau

Normalement j’en devrais être fière, j’en suis fière

De ce noir si luisant, celui là qui me redonne confiance en moi

Mais comment ? dites moi comment ?

Non ce n’est pas des jérémiades, vous savez que ce n’est pas mon genre, mais des fois, se plier à la réalité est la triste option qui nous reste

Je peux rester là cul accroché à la chaise, en vous disant d’arrêter de vous plaindre d’être martyrisé

Mais que sais je de ce que subissent les noirs ? moi qui reste dans le confort de mon univers ?

Moi qui suis en Afrique

Moi qui suis dans ma patrie depuis la naissance

Connais je le racisme ? quel audace aurai je de demander à l’épouse de Michael Brown de ne pas se plaindre ?

Africain, ce si beau qualificatif pour moi, mais la pire chose pour eux

Crédit: Dave Tendresse Cause black is all my life

Crédit: Dave Tendresse
Cause black is all my life

Zyed et Bouna ne sont plus,ils ne seront plus,

Théo est humilié, il a mal, que puis je lui dire ? mettons de côté cette connerie de confiance en soi et plions nous à la triste réalité

Depuis quand l’humanité est elle devenue aussi méchante ?

Méchante au point d’enfoncer une matraque dans le rectum d’un jeune homme, juste parce que son trou n’est pas aussi rose que le leur

Naître noir n’est pas un fardeau, non en réalité le fardeau c’est de devoir expliquer que le noir n’est qu’une couleur, notre couleur,

Le fardeau c’est d’expliquer que nous sommes humains à des humains qui comme nous, ont deux bras et deux oreilles mais qui, à cause de leur peau continuent à croire que nous sommes indignes de leur respect,

Le fardeau c’est tous ces blancs racistes, qui dégradent l’image de tout un peuple, de toute une vie,

Le fardeau ce sont ces blancs à cause de qui, l’africain voit du mauvais œil tous les autres blancs

Criez, oui parce que j’ai dit blanc, criez oui, allez le dire

Criez, oui criez comme ça vous chante, c’est la triste vérité, la triste réalité

Crédit: Dave Tendresse Cause black is all my life

Crédit: Dave Tendresse
Cause black is all my life

Ce n’est jamais finit, et ne le sera peut être pas

L’humanité atteint des proportions incroyables de méchanceté

Où est donc cette bonté ? où est donc cette sympathie envers mon prochain ?

Mon pêché, ma fierté, ma désolation, ma gêne se regroupe en un seul mot :  NOIR

Noire, je suis, noire je serai, noire je vis noir je vivrais,

Ces mouvements que je trouvais stupide me paraissent aujourd’hui plus que clairs et compréhensibles après l’histoire de Théo,

Théo n’est qu’un jeune homme, Théo est noir, Théo n’a fait de mal à personne mais il est noir, ça lui a valut tout ce que nous savons,

Et le plus triste c’est que des Théo, il y en a plein comme ça.

Quelqu’un m’a dit que Théo aurait pu rester chez lui

What the fuck ? Le monde est un tout

Les délimitations ont été faites par les hommes,

Si aujourd’hui je compte finir mes jours en Afrique, au Congo, d’autres ont le droit de rêver vouloir vivre ailleurs, si pour ça ils doivent payer le prix de la couleur de leur peau et que vous cautionnez, vous ne valez pas mieux que ces policiers.

A ces Théo à travers le monde, à ce noir qui me fait, à ce fardeau dont je dois me défaire, à moi.

Parce que mon plus grand fardeau pour le monde, est ma plus grande fierté.

Noire je suis, Noire je serai.

 

 

 

Dave , Citoyenne du monde
9 Comments
  • line
    février 8, 2017

    Les photos sont magnifiques ! Tu peux être fière !
    http://la-parenthese-psy.com/

    • Dave Tendresse
      février 8, 2017

      Bonjour Line, merci 🙂

      je ferai un tour sur ton blog dès que possible.

  • NNIJE
    février 9, 2017

    Je reste sans mots devant ve que j’appelle la betise humaine. Les photos parlent pour touy les textes…

  • NNIJE
    février 9, 2017

    Je reste sans mots devant ce que j’appelle la betise humaine. Les photos parlent pour touy les textes…

  • Add Fun And Mix
    février 9, 2017

    J’ai découvert cette histoire moi aussi, merci internet de contribuer à ne plus laisser ces choses affreuses passer sous silence. Le racisme, le sexisme, l’homophobie… C’est toujours 2 pas en avant, 1 pas en arrière. C’est tristement long, mais l’espoir de « mieux » est quand même là, parce que plus ça va et moins ces choses sont cachées, maintenant on a tous un téléphone prêt à filmer, et de plus en plus de parents veulent élever leurs enfants dans le vrai respect, la vraie tolérance.

    • Dave Tendresse
      février 10, 2017

      Effectivement Add Fun, heureusement, d’où la bonne utilisation des réseaux sociaux, et tout part de l’éducation de base qu’on nous donne chez nous, que ce soit la xénophobie, le racisme, ou l’homophobie

  • Opheduquotidien
    février 9, 2017

    Ton article est très touchant. 🙂

Allez, un p'tit commentaire

%d blogueurs aiment cette page :