Parce que ressentir est un Art

Elle sait pourquoi je l’ai représentée.

Les meilleurs textes, je les écris à chaud pour décrire mon émotion du moment.
Ceux-là décrivent si bien ce que je pense, ressens; j’emporte alors avec moi tout le sens de l’encre que je coule.

Je fais vivre à cette famille toute mon émotion, j’écris avec des sentiments, pas des mots.
Mettons de côté les textes formels, enivrons nous de belles paroles, la poésie n’est pas fleur bleue, c’est une manière aussi forte de décrire ce que nous ressentons.

Piquée sur facebook

Piquée sur facebook

Elle me fascine, oui cette fille, ces textes sont crus, mais en la lisant, c’est du ragoût qu’on mange.
Je ne vous parle pas de ces textes qui respectent les codes, pas ces textes qui obéissent aux règles.
Je vous parle de ces textes qui ne nous conduisent pas à la célébrité, mais qui enivrent nos lecteurs, nous remplissant ainsi de joie.
Ces textes dont on est si fière et qui, justement traduisent si bien la profondeur de nos pensées, pas celles qui sont perceptibles par le commun.
Ceux-là même qui ne se déroulent qu’à ceux qui ouvrent leur cœur, leur sens pour ressentir chaque mot, chaque syllabe, chaque consonne.
Alors oui, dépeignez ces maux, dénoncer cette satire, mais écrivez avec passion, vivez chacun de vos mots, traduisez un sentiment sur chaque syllabe.

Dès lors où j’écris ce que je ressens, je ne peine plus à trouver les mots exacts 

J’aime bien critiquer, oui on l’aime tous, mais j’aime me sentir libre.

Libre d’apprécier la beauté des choses, même de celles que vous considérez inutiles, la beauté se trouve dans ces petits détails.

Pendant que vous vous attellerez sur son tour de hanche, un passage de Founmi me fera frémir.
Pendant que ces beaux yeux se trouvent derrière ses lunettes, moi c’est le vert éclatant de la fraîcheur de ses articles qui m’enivrera.

Ressentir ces mots est la plus belle des choses, le plus beau des sentiments pour l’amoureuse de la plume que je suis.
Comme Léonard, ces écrits sont pour moi des pots de peintures qui représentent tout ce que la sonorité de ma voix n’arrive plus à retranscrire, et le rendu ma Joconde.
A ceux qui savent ressentir, à ceux qui perçoivent exactement ce que chaque ligne que je couche transmet.
A ces vrais plumes, à ces plumes d’ors, à ces écrits dorés, à ceux qui savent ressentir.

Que l’inspiration soit ! 

Et comme d’habitude, un audio de l’article

 

Dave , Citoyenne du monde

No Comments Yet.

Allez, un p'tit commentaire

%d blogueurs aiment cette page :