Parce qu’on a tous besoin d’un selfish

Mbote

Selfish est une publication sur medium initiée par Anne Marie et Tchassa Kamga.

Pour ce billet je ne m’attarderai que sur l’un des initiateurs : Befoune
Pourquoi je vous en parle ?
Selfish est l’une des publications que je lise aussi régulièrement, c’est mon rendez-vous du soir à ne pas manquer.
Selfish est ce dont tout admirateur a besoin.

Tout ceci est partit de ce moment de confidence qu’elle a eu.

sans-titre-3

Je vous explique :
Anne Befoune est une activiste qui promeut la participation citoyenne, traite des questions de bonne gouvernance, de démocratie, ceci étant vous conviendrez avec moi qu’il n’est pas assez judicieux qu’elle parle d’elle (personnellement) sur cette plateforme: Elle citoyenne.

Tous ces qualificatifs ont fait d’Anne Marie quel qu’un d’inaccessible, rendant ainsi mon envie de la connaître impossible.
L’envie de la connaître vous crierez, oui l’envie de la connaitre tout simplement, pourquoi ? parce qu’elle inspire; il y a donc cette étonnante soif de connaître personnellement ces personnes qui nous semblent inaccessibles ou inspirantes.
L’envie de se dévoiler est naturelle, il nous donne la certitude d’être normale, d’être comme les autres
Il nous permet aussi de montrer aux autres ce qu’on est réellement, nous! pas ce qu’on incarne
Il permet de se libérer d’un poids, celui du pseudo notoriété, du pseudo leadership  du pseudo influenceur; tous ces qualificatifs qui peuvent involontairement nous coller à la peau et dont on a du mal à se débarrasser.
On veut se sentir femme et non activiste, on veut être une citoyenne avant d’être une activiste; on veut alors être les deux faces de la même pièce qui est notre être.
Befoune a donc eu l’incroyable idée de créer selfish qui est l’une des faces de la pièce qu’est sa personne.

Selfish c’est befoune, pas l’activiste juste elle !
En quoi est-ce captivant ?
La démystification de sa personne. On est tellement habitué à ce qu’on nous serve les réussites sur un plateau sans parler des péripéties qui l’ont précédées qu’on se perd dans ce labyrinthe d’informations qu’est internet ne pouvant donc pas s’identifier aux personnes qui nous inspirent parce qu’on ne connaît rien d’eux.

Voilà pourquoi on a tous besoin d’un selfish

Selfish nous permet de garder la tête haute quand on voit comment Befoune y parvient
Selfish permet de voir qu’au-delà d’Elle citoyenne Befoune est humaine avant tout, que Befoune est comme toi et moi
Que Befoune a ses peurs, ses angoisses, ses limites
Selfish nous permet d’y croire
Selfish permet de se rapprocher de toutes ces personnes inaccessibles par leurs statuts ou leurs écrits
Selfish c’est l’humaine qui parle
Selfish c’est la voix d’une femme et non d’une activiste
Selfsih c’est la voix d’une amie, d’une sœur
Selfish c’est la voix d’une jeune fille
Selfish c’est l’autre face d’une même pièce
Parce que toutes ces personnes devraient nous donner un selfish
Ode à Anne Befoune,

Une activiste mais femme avant tout
Elle citoyenne mais selfish avant tout

Et comme d’habitude voici la version audio de l’article

 

 

Dave , Citoyenne du monde

No Comments Yet.

Allez, un p'tit commentaire

%d blogueurs aiment cette page :