Sourire, ce remède dangereux

On a le droit d’être soi,

J’ai commencé par cette phrase parce qu’elle est l’essence même de tous les mots qui défileront après.
Je vous entend crier, le sourire ? Oui je vous le dis. En soi ce n’est pas une mauvaise chose mais la société oui celle là même qui nous abrite nous l’a imposé comme remède à trop bien de situations que ça finit parfois par nous tuer.
Ne t’est-il jamais arrivé de te lever un matin et de n’avoir qu’envie d’être calme ? Pas en colère mais juste calme, un peu de paisibilité. Et là il y a quelqu’un qui passe à côté de toi, te fait un large sourire, 🙂 la politesse voudrait que tu lui souris en retour un peu comme si tu étais obligé, mais bon je sais que comme exemple j’aurai pu faire mieux, proposez si vous en avez. Avançons
Très souvent lorsque quelqu’un nous offense, si vous êtes comme moi et que vous avez un peu du mal avec le franc parlé, vous aurez tendance à sourire, pour cacher votre peine, pour baisser la gravité de l’acte et ça vous tue encore plus. Oui ce sourire là est un remède dangereux.

IMG_1420-01

Faith Dave   Crédit: Dave Tendresse

Chez nous il y a une expression « KOSEKA YA MOTO A KWEYI NA VELO » traduit littéralement « le rire de celui qui vient de tomber du vélo », je ne connais pas trop l’origine mais la légende voudrait que quand quelqu’un tombe du vélo il ait honte et cette honte fait qu’il rit mais souvent ce rire n’est pas sincère parce qu’il ne servirait en réalité qu’à cacher une douleur et un sentiment d’humiliation. Quand on nous insulte en public et qu’on n’a pas d’arguments ou même la force de répondre généralement on sourit, on sourit pour dire que ce n’est pas grave alors qu’on grince ses dents pour ne pas verser une larme tellement on a mal, tellement on a honte.
Quand on fait une remarque désobligeante à notre égard on se résout au sourire, je sais qu’il y a ceux qui ont beaucoup de cran et qui ne laissent passer ce genre de choses, mais il y a nous, cette catégorie qui a du mal à sortir les mots de leur bouche. Je les couche très bien sur un papier mais sur ma voix c’est une catastrophe.
Combien de fois j’ai dû sourire à une remarque frustrante ? Combien de fois j’ai dû sourire à un geste déplacé ? Oui le sourire cache très bien la peine de beaucoup et nous devons arriver à comprendre cela.
Tu as le droit de passer dans la rue et de ne pas te sentir obligée de sourire à tout le monde, tu as le droit de ne pas faire bonne figure, tu as le droit de na pas être de bonne humeur, tu en as le droit tout simplement.

 

Cette personne qui te fout la honte en public sans se soucier de ce que tu pourrais ressentir n’a pas droit à ton sourire, c’est lui donner trop d’importance, ne te sens jamais obligé de sourire, ça te tuera comme ça m’a tuée.
Ce contrôleur de bus qui te parle mal devant une foule ne lui sourit pas parle lui, défends ta personne et ton honneur.
Garde tes dents pour les personnes qui les méritent. Pendant des années le sourire a été quelque chose qui a détruit ma vie, je me sentais obligée.
Ce garçon qui te dit des trucs salaces alors qu’il n a pas le droit, tu as tellement honte que tu envoies un sourire ou un lol pour atténuer la conversation ou ce que tu devrais lui dire.
J’aurai aimé écrire plus mais le message essentiel étant là,

IMG_20170814_215348_911

Faith Dave Crédit: Dave Tendresse

Souris à ces personnes qui,
Belles comme toi le mérite et,
Ne t’infliges pas une souffrance pour,
Ces personnes cruelles qui n’ont aucun remord,
Souris à la vie,
Aux malheurs pleure, le sourire n’est pas une obligation,
Les larmes ne sont pas signe de faiblesse,
Libère toi et parle, dis ce que tu penses,
Ils te traiteront de tout, mais don’t care,
Ce sourire quand on insulte te rappellera cette même insulte toute ta vie,
Tu porteras le poids de cette humiliation et te sentiras coupable,
Je me suis senti coupable de toutes ces années où je n’avais que le sourire pour me défendre,
Où je mourrais de honte derrière un large sourire si faux
Maintenant je répare, je me répare et ne souris que quand j’en ai réellement envie,
Quand je suis blessée je froisse mon visage je parle, oui parce que froisser son visage n’est pas signe de faiblesse, il faut savoir ressortir toutes ses émotions en fonction des situations.
Je pleure quand je ne vais pas bien, je boude quand quelque chose ne me plait pas et par-dessus de tout je fais part de mon mécontentement.

A ces sourires qui pourrissent la vie,
A ces personnes sans cœur,
A la méchanceté de la vie et des hommes
Ne souriez plus jamais.

Dave , Citoyenne du monde
2 Comments
  • kiorina Dominique
    mars 15, 2018

    Très profond , je suis du genre à m’exprimer quand je me sens mal raison pour laquelle ça me fait mal de voir certaines personnes qui n’en ai pas capable j’ai juste envie de les booster un peu voilà pourquoi j’apprécie que tu parle au nom de toutes celles là

  • Salma Amadore
    mars 16, 2018

    Oui le sourire doit venir du coeur, être un plaisir et non un masque. Beau texte!

Allez, un p'tit commentaire

%d blogueurs aiment cette page :